La migration massive des applications jadis hébergées sur site vers le Cloud (qu’il s’agisse d’un Cloud d’infrastructure ou simplement d’applications en mode SaaS) vient jeter un éclairage cru sur les pratiques de gestion des identités au sein des entreprises, en particulier pour les comptes à privilège. Car avec un système d’information hybride, l’entreprise se retrouve rapidement à devoir gérer des silos : des droits similaires sur des périmètres différents. Car en dehors de ce qui peut être lié à un AD dans Microsoft Azure, la synchronisation des deux univers ne se fait que rarement, ou de manière imparfaite. Hicham Bouali, directeur Avant-Ventes EMEA de One Identity, nous livre son analyse. 

Anonymous
Related Content